1415

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/12/2012

Ceacom : la lutte paie, le tract CGT !

En lien, le tract CGT, suite à une lutte exemplaire, plein de détermination et de solidarité !

Photo0543.jpg

 

* CEACOM TRACT FIN DE CONFLIT.doc

05/12/2012

CEACOM : une lutte qui paie, un grand bravo !

Après 9 jours de grève, les salariés de cette plateforme téléphonique ont voté la reprise du travail ce mercredi 5 décembre. De longues négociations ont eu lieu la nuit dernière avec la direction.

© France 3 Baie de Seine
© France 3-baie de seine
Un protocole d'accord sera signé dans la journée ce mercredi 5 décembre et le centre d'appels. L'entreprise, qui travaille pour EDF et Orange, devrait fonctionner normalement dès demain jeudi 6 décembre. Selon la CGT, les salariés auraient obtenu une prime de fin d'année d'environ 200 euros ainsi que la rémunération des pauses (10 minutes) sur les 7 derniers mois. Au final, cela représenterait 250 et 350 euros net versés d'ici à la fin de l'année.Sous l'impulsion de la direction du Travail, des discussions pourraient également avoir lieu concernant les conditions de travail.
L'union locale de la CGT avait fait un symbole de ce conflit. Toutes les sections havraises du syndicat avaient été appelées dès hier mardi 4 décembre à bloquer totalement l'entreprise.
 

03/12/2012

URGENCE CEACOM : Mardi 4 décembre, Mobilisation de tous !

La direction joue la provocation et se refuse à négocier véritablement. Devant cette intransigeance et se manque de respect des salariés, qui en sont à leur 7ème jour de grève, l’Union des syndicats CGT du Havre appelle tous les syndicats et sections syndicales à une action de lutte et de soutien

MARDI 4 DECEMBRE à 7h devant CEACOM.


PRESENCE indispensable, toutes les forces syndicales doivent être présentes pour faire aboutir les revendications, nous déterminerons, sur place, les initiatives d’envergures nécessaires à faire plier ce patron voyou.

* tract CEACOM.doc

 

30/11/2012

CEACOM : la grève continue, soutien aux salariés !

 TOUS ENSEMBLE, pour leurs revendications, en solidarité !

Depuis le 26 novembre, les salariés de CEACOM sont en grève depuis 5 jours. Force est de constater, que leur détermination est grande, les toliers et les pouvoirs publics pourrissent le mouvement ! Des négociations ont eu lieu ce vendredi, qui n'ont pas abouti. La direction s'entête, les grévistes  ne lacheront rien !

Aussi, l'UL CGT du Havre fait appel à tous les syndicats et militants pour soutenir les salariés en grève de chez Ceacom ce lundi 03 décembre 2012 devant l'entreprise (rue Gal Chanzy).

RENDEZ-VOUS

LUNDI 03 DECEMBRE à 7h00 (rue Gal Chanzy)

Photo0527.jpg

Photo0530.jpg 

 

25/11/2012

Lundi 26 novembre : Grève de 24h à CEACOM !

En pleine négociations annuelles, les salariés de CEACOM avec la CGT, ont décidé de débrayer pour de véritables négociations sur les salaires, mais aussi sur les conditions de travail. Ils seront en grève, ce lundi, devant leur entreprise (rue Gal Chanzy).  Ausssi, l'UL CGT du Havre appellle tous les syndicats à venir soutenir ses salariés dans le cadre de la solidarité !

16/11/2012

FRALIB LA LUTTE CONTINUE, L’AVENIR C’EST SCOP T.I !

Les représentants CFE/CGC et CGT de FRALIB, accompagnés de leurs structures, ont rencontré ce vendrediour Monsieur Benoit HAMON, Ministre de l’Economie Sociale et Solidaire en Préfecture des Bouches du Rhône en présence de Mesdames Marie LAJUS Préfète déléguée à l’égalité des chances et Raphaëlle SIMEONI Secrétaire Générale de la Préfecture ainsi que Messieurs Michel BENTOUNSI Directeur de la DIRECCTE et Romain GUERRY conseiller du Ministre. Il a été rappelé au Ministre que depuis 780 jours de lutte, les salariés n’ont cessé de dénoncer les méthodes patronales et les pratiques du gouvernement sarkozyste, qui a soutenu sans faille et accompagné les agissements d’Unilever. Il n’a pas été nécessaire d’être très long sur l’histoire de notre combat, le Ministre en a parfaitement connaissance. Nous avons pu apprécier son analyse précise de la situation.

Le Ministre nous a annoncé que le gouvernement veut consacrer des moyens importants pour permettre dans les 5 prochaines années, le doublement des emplois salariés dans les SCOP.Il nous a dit être « admiratif » de la lutte et du projet que nous portons. Il nous a confirmé que son cabinet était disponible pour contribuer à la concrétisation de notre projet alternatif. Il pense également que la mise en place effective de la Banque Publique d’Investissement (BPI) en 2013 doit nous aider dans la mise en œuvre de notre projet. Il a, enfin, réaffirmé que tous les services de l’Etat dans le département sont mobilisés pour la réussite de notre dossier.

 Comme nous l’avions annoncé, nous lui avons remis officiellement le projet de statuts de notre SCOP.

          C’est donc maintenant officiel

              SCOP T.I c’est parti

 Encore et toujours :

continuons le Boycott de LIPTON !

NOUS NE LAISSERONS PAS PARTIR

LE THE DE L’ELEPHANT DE PROVENCE

Le thé de l’Eléphant est né

il y a 120 ans à MARSEILLE,

14/11/2012

Euromobilisation du 14 novembre contre l’austérité : Maintenant, le vrai changement !

Des dizaines de milliers de salariés français et d'autres pays européens (Italie, Espagne, Belgique, Portugal, Hongrie...) sont descendus dans la rue ce mercredi, dans le cadre de la journée de mobilisation syndicale européenne à l’appel de la Confédération européenne des syndicats, relayé par cinq organisations françaises - CGT, CFDT, FSU, Solidaires, Unsa qui ont organisé pas moins de 130 manifestations partout en France "pour l’emploi, la solidarité en Europe et contre l’austérité".
Au Havre, devant la Codah, une mobilisation bien fourni, pleine de couleurs de drapeaux de nombreuses délégations de syndicats appuyés par les dockers. Un rassemblement interpro qui s'est terminé par un collage d'affiches de revendications avec lancer d'oeufs sur la section du PS avec :

Un message clair qui doit être entendu par tous les gouvernements !

17/10/2012

Petroplus : après la colère, la lutte continue...

COMMUNIQUE DE PRESSE

 La raffinerie de Petit-Couronne a les moyens de poursuivre son activité. Nous n’acceptions pas la décision du tribunal de Rouen , des solutions peuvent être apportées pour maintenir l’activité de la raffinerie de Petit-Couronne.

La CGT va proposer des actions sachant que nous avons jusqu’au 5 novembre pour gagner ce combat engagé depuis le début de l’année.

Le patronat du secteur pétrolier et le gouvernement portent l’entière responsabilité dans ce conflit où les salariés et leurs organisations syndicales ont démontré leur compétence pour maintenir l’activité de la raffinerie. C’est pourquoi, demain, lors de l’assemblée générale du jeudi 18 octobre à 12 h 30, nous appelons les syndicats à être présents afin de participer à une initiative qui leur sera proposée lors de cette assemblée.

 Union Départementale CGT

petroplous.jpg